Modules pour le personnel

Vocabulaire 1 - Les fautes courantes : anglicismes, barbarismes, impropriétés…

Corrigé du mini-test

 

Son salon de coiffure était si florissant que M. Bleau avait acheté le deuxième étage de la bâtisse l’an dernier pour y ouvrir un salon de soins esthétiques. Il n’avait pas eu à se plaindre de ses employés jusque-là, mais la manucure lui avait fait faux bond trois fois dans la même semaine. C’était pourtant une femme mûre, et il ne comprenait vraiment pas son attitude. Le plus souvent, ce genre de comportement cachait des problèmes plus graves encore… Il venait de se rendre compte que cette employée cherchait en plus à le manipuler : elle lui avait laissé entendre qu’il aurait affaire à M. Grandmaison, s’il la congédiait! Elle prétendait qu’elle était la belle-sœur de son précieux directeur de banque! Était-ce vrai? Chose certaine, il avait encore besoin du soutien de cet homme-là pour ses projets d’agrandissement.  Si le gouvernement se décidait enfin à autoriser le prolongement de la route à deux pas de son commerce, il irait tout de go à la banque pour faire l’emprunt des trois-cent-mille ou trois cent mille dollars! Bon, c’était décidé, il n’allait pas tout de suite passer aux mesures draconiennes : il allait donner un nouvel avertissement à son employée et attendre la décision du gouvernement qui, lui avait-on dit, était imminente.

© Centre de communication écrite. Communiquez avec nous.